Académie royale de Médecine de Belgique

|

Présentation du symposium

En Belgique, à chaque université disposant d’une formation à part entière de médecine sont reliés un hôpital académique (HA)– dont l’université peut mais ne doit pas être son propriétaire – et des lits universitaires supplémentaires répartis dans des services d’hôpitaux ‘affiliés’. Un HA est dirigé en partie par l’université, ce qui n’est pas nécessairement le cas pour les hôpitaux ‘affiliés’.
Un HA doit satisfaire aux critères légaux d’un hôpital général, mais en plus, il est aussi garant de sa mission académique liée à son université.
La fonction académique d’un HA consiste en:

  1. la formation clinique des médecins de base/médecins spécialistes en formation et des para-médicaux ;
  2. la recherche clinique et translationnelle (surtout à vocation académique)
  3. l’innovation dans la technologie et les traitements médicaux

Le financement de la fonction académique est lié à la législation hospitalière actuelle et la ‘convention’ avec l’université. Une étude menée par Antares démontre que les HA reçoivent en moyenne 4,7% de leur budget total pour cette mission, tandis que dans d’autres pays européens, cette partie du budget peut se monter jusqu’à 20%.
La fonction hospitalière académique des HA est sous pression en raison de la concurrence avec d’autres acteurs comme les hôpitaux généraux ou la médecine de première ligne et du statut exigent mais peu rémunéré du médecin académique.
Une nouvelle organisation et un nouveau système de financement hospitaliers seront bientôt introduits. Ils sont basés, d’une part, sur la formation de réseaux régionaux entre hôpitaux généraux, dont les HA, et d’autre part, sur des réseaux d’expertise suprarégionaux pour des soins complexes de haute qualité. Cette formation de réseaux vise non seulement une augmentation de l’efficience des soins médicaux, mais aussi une augmentation d’échelle économique.
Jusqu’à présent, dans les propositions actuelles d’organisation en réseaux, la fonction spécifique des HA n’est pas prise en considération.
Dans son rôle, l’HA fera partie, en tant qu’hôpital général, d’un réseau/une offre de soins à multiples composantes. Aujourd’hui, on ne sait pas encore clairement comment la fonction hospitalière académique sera intégrée au sein de la formation de réseaux visée pour satisfaire aux besoins de la formation (para)médicale académique ainsi que de la recherche ou de l’innovation médicale pilotée au niveau académique.
Ce symposium a pour but d’évaluer la fonction hospitalière académique et de discuter de son intégration éventuelle dans les réseaux hospitaliers.