Académie royale de Médecine de Belgique

|

Philippe Lysy et Aline Vuckovic (Médaille). Prix Nutricia sur la Recherche translationnelle ou clinique en pédiatrie 2016 - Présentation

MÉDAILLES DE L’ACADÉMIE DANS LE CADRE

DU PRIX NUTRICIA SUR LA RECHERCHE TRANSLATIONNELLE OU CLINIQUE EN PÉDIATRIE 2016 

M. le Dr Philippe LYSY (UCL).   

Mémoire : « ß-cell mass in type 1 diabetes : natural evolution and strategies for replenishment ».

PRÉSENTATION DE M. LE Dr Ph. LYSY   

par

G. CASIMIR, membre titulaire  

Le Docteur Philippe LYSY a déposé un travail intitulé :  « β-cell mass in type 1 diabetes: natural evolution and strategies for replenishment ».

Le travail du Professeur LYSY et de son équipe depuis 2010 consiste en une approche de thérapie cellulaire du diabète.

La possibilité de remplacer des cellules β déficientes par de nouvelles cellules insulino-sécrétantes chez le patient diabétique est démontrée par le succès de la transplantation d’îlots pancréatiques. Le manque de donneurs cadavériques a stimulé la recherche de sources alternatives de cellules β dont le palmarès est dominé par les cellules souches pluripotentes humaines pouvant acquérir des caractéristiques quasiment identiques à celles des cellules β et rétablir l’équilibre glycémique de souris diabétiques. Le travail a évalué :

a) l’évolution de la masse cellulaire des cellules β après apparition du diabète type 1 chez l’enfant.

b) la transplantation de nouvelles cellules de type - β-like.

c) l’identification de stratégies de préservation des cellules- β avant ou dès le diagnostic de diabète de type-1.

Il est de grande qualité. Le Docteur LYSY est manifestement leader d’une équipe qui comprend plusieurs chercheurs. Les résultats sont intéressants et publiés dans des revues de bon niveau. Les perspectives cliniques à long terme sont potentiellement très importantes. Des collaborations internationales sont actives.

_________________________                                                                                                                                                                                                                                                            

Mme le Dr Aline VUCKOVIC (ULB).

Mémoire : « Modulation prénatale du développement pulmonaire en  cas de hernie diaphragmatique congénitale : proposition de thérapies fœtales ciblant l’hypoplasie pulmonaire et l’hypertension pulmonaire persistante du nouveau-né ».  

PRÉSENTATION DE Mme LE Dr A. VUCKOVIC   

par

G. CASIMIR, membre titulaire  

Le Docteur Aline VUCKOVIC a déposé une thèse intitulée : « Modulation prénatale du développement pulmonaire en cas de hernie diaphragmatique congénitale : proposition de thérapies fœtales ciblant l’hypoplasie pulmonaire et l’hypertension pulmonaire persistante du nouveau-né » qui aborde le thème essentiel des conséquences de la hernie diaphragmatique congénitale sur le développement pulmonaire et les remèdes potentiels à l’hypoplasie engendrée.

Dans une série de six articles de haut niveau dans des revues à haut facteur d’impact, le Dr Vuckovic a successivement montré que l’occlusion trachéale, en tant que seule thérapie foetale actuellement appliquée au foetus humain, pourrait avoir des effets secondaires délétères sur le tissu interstitiel pulmonaire, tandis que la distension pulmonaire par perfluorooctylbromide et l’augmentation de l’angiogenèse par majoration de l’activité de la guanylate cyclase soluble pourraient être considérées comme des thérapies alternatives intéressantes. Il s’agit d’un excellent travail de recherche physiopathologique d’une pathologie périnatale importante. Le Dr Vuckovic est manifestement un leader dans le domaine et a publié la majorité de ses travaux en tant que premier auteur. Des collaborations nationales et internationales importantes ont été nouées. Malgré son jeune âge, le Dr  Vuckovic fait preuve d’une grande maturité scientifique et d’une impressionnante qualification physiopathologique mais aussi moléculaire du développement pulmonaire anténatal.