Académie royale de Médecine de Belgique

|

Rapport de la Commission chargée d'examiner le travail présenté par A. Dachy et S. Bordet sous le titre "Etude critique des résultats d'une série de vaccinations antipoliomyélitiques"

               La Commission était composée de MM. Renaux, Roskam et Bruynoghe.

            Le problème de la vaccination contre la poliomyélite est de ceux qui préoccupent non seulement les milieux scientifiques et médicaux, mais aussi une grande partie de la population.

            C’est l’action du vaccin belge qui a été étudiée dans les cas qui font l’objet du travail de A. Dachy et S. Bordet :

            Recherche et dosage des anticorps avant et après 1, 2 et 3 injections de vaccin ;

            Persistance de ces anticorps ;

            Spécificité de ces anticorps à l’égard de tel ou tel type de virus ;

            Anticorps présents dans l’immunité naturelle et action de la vaccination sur le titre des anticorps dirigés contre un ou plusieurs types de virus ;

            Influence du facteur familial.

            Les auteurs apportent à cette étude des éléments susceptibles d’éclairer l’opinion et d’orienter les chercheurs. Leur contribution personnelle aidera, sans doute, les cliniciens, virologistes et hygiénistes dans les voies à suivre pour améliorer les résultats de la lutte infiniment complexe contre cette redoutable maladie.

            Si le nombre total des sujets examinés n’est pas suffisant pour tirer de cette étude des conclusions qui puissent être considérées comme définitives, il n’en reste pas moins que le souci de clarté et l’esprit critique, dont on trouve le reflet dans ce travail, constituent un excellent point de départ qui facilitera les efforts d’autres chercheurs attachés à ces problèmes très complexes.

            La Commission propose à l’Académie de remercier les auteurs et de publier leur étude dans un des Recueils de notre Compagnie.

            Ce rapport est adopté à l’unanimité.

            Séance du 18 juillet 1959.