Académie royale de Médecine de Belgique

|

Richard STRONG

(Pearson)

Né à Fortress Monroe (Virginie - Etats-Unis d'Amérique) en 1872.
Elu Correspondant étranger le 15 décembre 1945.
Professeur à l'université Harvard.
Spécialité : médecine tropicale.
Décédé à Boston (Massachusetts - Etats-Unis d'Amérique) le 4 juillet 1948. Notice par R. Bruynoghe le 18 décembre 1948 (Bulletin). Photo in archives. Il débuta sa carrière médicale comme chirurgien dans l'armée américaine durant la guerre Hispano-Américaine. De 1902 à 1913 comme directeur du laboratoire de biologie à Manille, il poursuivit de remarquables recherches sur les dysenteries bacillaires et aussi sur la peste et le choléra. Dès 1913, il fut nommé Professeur de médecine tropicale à la Harvard Medical School, à boston. Il y resta jusqu'en 1938 quand il reçut l'éméritat. durant cette période, il organisa et dirigea personnellement une série d'importantes missions scientifiques en différente régions tropicales voulant y étudier les maladies sur place. Il séjourna notamment en Amérique du Sud, au Pérou, au bassin de l'Amazone et au Guatemala. Il visita deux fois le Congo belge. La première fois en 1926 et 1927 et une deuxième fois en 1934. En dehors de ces expéditions d'ordre scientifique, il prit part à d'autres missions de caractère médical purement humanitaire. Parmi celles-ci, mentionnons celle où en 1915 il alla combattre l'épidémie dy typhus exanthématique en Serbie et celle où en 1911 il n'hésit pas à visiter les foyers épidémiques de peste pulmonaire en Chine du Nord. Peu après la guerre des Etats-Unis, il revêtit l'uniforme militaire et organisa à Washington un centre d'enseignement de Médecine d'Hygiène Tropicale, destiné au médecins en opération dans les divers théâtre du Pacifique, de l'Océan Indien et de la Méditerranée.