Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean Bonnal, membre titulaire et A. Castermans, correspondant

(Séance du 25 octobre 1986)

LE TRAITEMENT DES FACIO-CRANIOSTÉNOSES

par Jean BONNAL, membre titulaire, A. CASTERMANS, correspondant, et A. STEVENAERT, J. BORN, T. LAHAYSE, J. LENELLE, D. JACQUEMAIN et J.C. COLON, collaborateurs.   

Les facio-craniosténoses montrent un raccourcissement de la dimension antéro-postérieure de l’étage antérieur de la base du crâne. Le front et les orbites sont le siège de malformations spécifiques de l’affection en cause.  La correction de la forme du front et l’avancement de ce dernier sous la forme d’un « bandeau frontal » permettent de normaliser la morphologie de la voûte et des orbites et d’augmenter « à la demande » le volume crânien.  Chez le très jeune enfant, le front est laissé « flottant » sous la poussée de la croissance cérébrale alors que chez l’enfant plus grand, le front est fixé à la voûte en position avancée au moyen d’un système mortaise-tenon.

En l’absence de dysmorphie faciale (scaphocéphalie), la mobilisation de volets pariétaux et temporaux permet la reconstruction avec élargissement du crâne. 

SUMMARY

Sagital shortness of the anterior part of the skull base is a common feature of facio-craniostenosis.  Frontal, orbital and skull malformations depend upon the type of the craniosynostosis.  Reshaping and advancing the frontal bone according to the “bandeau frontal” principle bring to normal the vault and orbitae and increase the cranial cavity according to the need.  In the infan, the frontal bone stands freely the brain pressure being fixed just to the facial skeleton (“floating forehead”).  In older children, it has to be attached to the vault.

In cases without any facial dysmorphy (scaphocephaly), bilateral parietal and temporal bone flaps are mobilized so as to broaden the cranial cavity.