Académie royale de Médecine de Belgique

|

Décès des Prs Jean Brachet, membre titulaire, et de Sir Ashley Miles, correspondant étranger

(Séance du 24 septembre 1988)  

Décès du Professeur Jean BRACHET, membre titulaire, et de Sir Ashley MILES, correspondant étranger.  

La triste nouvelle du décès de Jean Brachet endeuille non seulement notre Compagnie mais la communauté scientifique belge et internationale tout entière.

En effet, en prouvant, il y a près d'un demi-siècle, l'importance des acides nucléiques dans la genèse du développement des êtres vivants, Jean Brachet planta les premiers jalons de ce qui allait devenir la Biologie moléculaire dont nous percevons aujourd'hui les exceptionnels développements.

Très tôt, il eut l'intuition que les mécanismes du développement de l'embryon finiraient par s'expliquer en termes biochimiques, Génial précurseur, ses publications en 1930 déjà montraient qu'il faisait de la Biologie moléculaire bien avant que cette dénomination n'existât.  C'est à lui que revient la démonstration du rôle des acides nucléiques dans la transmission de l'information à l'intérieur des cellules des êtres vivants ainsi que dans la synthèse des protéines assurant le fonctionnement et la spécificité des êtres vivants.

Tout ce qui se dit et s'écrit aujourd'hui, dans le domaine de la Biologie, découle de l'image de la vie que s'en faisait Jean Brachet il y a plus de 50 ans.

Chercheur enthousiaste mais discret, il s'entoura, dès le début de sa carrière professorale en 1934 à l'ULB, d'une équipe de jeunes universitaires passionnés qui devait le conduire du modeste centre de recherche biologique du Rouge-Cloître à Auderghem, à ce dynamique et réputé laboratoire de Biologie de Rhode-St-Genèse, inspirateur de combien d'autres brillantes écoles de Biologie.

La carrière de Jean Brachet fut émaillée de multiples récompenses et prix scientifiques, dont le prix Francqui qui lui fut remis en 1948, tandis que de nombreuses universités belges et étrangères lui décernèrent le titre de docteur honoris causa.

Patron dans la pleine acceptation du terme, il en possédait toutes les caractéristiques et en manifestait les plus exceptionnelles qualités.

Correspondant de notre Académie en 1962, il en était membre titulaire depuis juin 1969.

Conformément à la tradition de notre Compagnie, celle-ci lui rendra un hommage solennel ultérieurement.

De même la disparition de Sir Ashley Miles qui dirigeait le Lister Institute à Londres et qui fut un réputé bactériologiste et immunologue.

En souvenir de Jean Brachet, qui fut rien moins qu'un des fondateurs de cette voie royale qu'est devenue la Biologie moléculaire, ainsi qu’en hommage à notre confrère britannique, Sir Ashley, quelques instants de recueillement sont respectés en leur mémoire.