Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Francis Ectors, correspondant

(Séance du 17 juillet 1993)

LE CLONAGE PAR TRANSFERT DE NOYAU DANS L’ESPÈCE BOVINE : PREMIERS RÉSULTATS   

par Francis ECTORS (Centre de Recherches IRSIA-CERAD 2 – Services d’Obstétrique et de Physiologie de la Reproduction – ULg).  

Le clonage par transfert de noyau fut réalisé pour la première fois chez les bovins par Prather et collaborateurs en 1987.  Vu l’importance économique de ce mode de multiplication, de nombreuses équipes de recherches affinent la technique et étudient sa mise en application sur le terrain.  Alors que l’énucléation de l’ovocyte receveur, l’injection et la fusion du blastomère donneur se réalisent avec succès, la maturation ovocytaire, la culture et la congélation de l’embryon reconstitué posent encore de nombreux problèmes.  De plus, l’embryon reconstitué est plus fragile et l’on constate une augmentation sensible de la mortalité embryonnaire après transfert chez la receveuse.