Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et éloge de feu le Pr Jean-Claude Schoevaerdts, membre titulaire

 

(Séance du 29 mars 2014)

par le PROFESSEUR Charles CHALANT, membre honoraire.

Le Pr Jean-Claude Schoevaerdts, né à Bruxelles en 1939, était marié et père de cinq enfants.

Il est décédé le 9 mai 2013. Il avait fait ses études de médecine et une spécialisation en chirurgie cardio-vasculaire à l'UCL, qualification qu'il obtint avec la grande distinction.

Il séjournera ensuite deux ans comme résident en chirurgie cardio-vasculaire à Montréal.

En 1969, après avoir acquis le certificat de médecine tropicale avec grande distinction, il exerce pendant deux ans la chirurgie cardiovasculaire et thoracique à l'Université de Lovanium à Kinshasa.

En 1971, il est nommé chef de service adjoint aux Cliniques universitaires de Mont-Godinne où il collabore avec les Drs Chalant et Ponlot pour le développement d'un service de Chirurgie cardiovasculaire et thoracique.

Le 10 octobre 1973, il est nommé maître de conférences à l'UCL. Il exerce la chirurgie jusqu'à sa retraite en 2004, tout en assurant une présence régulière aux cliniques St-Luc où il participe aux activités du service, notamment la transplantation cardiaque et l'enseignement à la faculté de médecine.

En 1987, il implante un cœur électrique expérimental sur un veau.

En octobre 1991, il est nommé Chef de service du service de Chirurgie cardio-vasculaire et thoracique des Cliniques de l'UCL, et Professeur extraordinaire à la Faculté de médecine.

Auteur ou coauteur de plus de 200 publications scientifiques, il est membre de la société belge de chirurgie cardio-vasculaire thoracique. Il assure les relations internationales par son élection en tant que Président de la Société européenne de chirurgie cardio-vasculaire.

Après dix années comme Secrétaire général de cette société, il est fait Président de la Société Beneluxienne de la Phlébologie.

Il est élu membre titulaire de l'Académie royale de Médecine en 2001.

Il est fait Président de la Société : « Collaboration médicale au tiers monde » ou CMT en 2002.  Intéressé par le tiers-monde, il se rend à Potosi en Bolivie pour participer à une campagne de prévention contre la maladie de Chagas.

Le Professeur J.-C. Schoevaerdts veilla tout au long de sa carrière à mettre l'accent sur le respect de la personne humaine en médecine et d'avoir des rapports cordiaux au sein de la profession.