Académie royale de Médecine de Belgique

|

Eloge de feu le Pr Jean Lecomte

(Séance du 28 septembre 1996)

Décès du Professeur Jean LECOMTE, membre titulaire.

Monsieur Maurice Meulders, Président, annonce, avec profonde tristesse, le décès du Professeur Jean Lecomte, Professeur émérite de l’Université de Liège, membre titulaire de la première Section.  Il précise certaines informations correspondant au désir clairement exprimé par le défunt.  M. le Professeur R. Lambotte, vice-président, retrace très brièvement les principales étapes de la carrière et certains traits de caractère du Professeur Jean Lecomte, auquel le liait également une longue et fidèle amitié.

Il s’exprime comme suit :

« Jean Lecomte, Professeur ordinaire émérite de l’Université de Liège, est décédé ce 23 septembre suite à une affection qui a eu raison de lui en quelques mois.

Elève des Professeurs Jacques Roskam et Zénon Bacq, il fut un scientifique brillant.  Il a accompli toute sa carrière à l’Université de Liège comme interniste d’abord, comme physiologiste ensuite.  A plusieurs reprises, il a occupé seul ou avec ses nombreux élèves, notre tribune.

Tous ses exposés brillaient par leur clarté, leur rigueur et leur esprit critique.  Sa retraite n’avait pas interrompu ses activités scientifiques et c’est en tant que tel qu’il s’était intéressé tout particulièrement aux médecines parallèles.  Il s’en était fait le pourfendeur car durant toute sa vie, il avait lutté contre l’obscurantisme, l’ignorance et l’oppression.  Homme de progrès et de devoir, il fut aussi un humaniste de talent.

Quel est celui d’entre nous qui, en cet instant, n’a pas en mémoire l’éloge funèbre profondément émouvant qu’il avait prononcé lors de la disparition subite de notre collègue Ernest Schoffeniels.

Jean Lecomte est mort comme il a vécu, loin des honneurs puisqu’il a refusé tout éloge académique, ne nous autorisant à vous annoncer le décès que si celui-ci intervenait dans la semaine d’une séance ordinaire.

Notre émotion est profonde car il s’agit du départ d’une personnalité qui a marqué notre Compagnie, que nous aimions et respections profondément.

L’Académie, debout, se recueille longuement en souvenir du Professeur Jean Lecomte.