Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean-Marie Maloteaux

(Séance du 10 février 1996 – Mémoires couronnés)

ÉTUDE PHARMACOLOGIQUE DE NEURORÉCEPTEURS ET IMPLICATIONS EN THÉRAPEUTIQUES NEUROLOGIQUE ET PSYCHIATRIQUE      

par J.-M. MALOTEAUX, lauréat du Prix quinquennal des Sciences pharmaceutiques et thérapeutiques (période 1989-1993).    

Les neurorécepteurs subissent une régulation qui, induite par les médiateurs ou les agonistes, dans les conditions physiologiques, est destinée à réduire puis à restaurer la sensibilité de la cellule cible.  Les mécanismes de cette régulation varient selon le type de récepteur et selon la durée et l’intensité de la stimulation.  On distingue la désensibilisation rapide qui fait appel à différents processus moléculaires (modification de conformation de canaux ioniques, phosphorylation du récepteur, changement d’affinité, diminution de l’efficacité du couplage avec le second messager…), l’internalisation des récepteurs qui peut, dans certains cas, être suivie d’un rapide recyclage à la surface et prolongée.  L’étude de différents modèles cellulaires, dont les cellules transfectées, et de plusieurs sous-types de récepteurs, permet de progresser dans la compréhension de ces processus de régulation et des effets de médicaments sur ceux-ci.

____________________