Académie royale de Médecine de Belgique

|

Emmanuel LECLAINCHE

(Louis Auguste)

Né à Piney (France) le 29 août 1861.

Elu Membre honoraire étranger le 30 juillet 1921.

Professeur à l'Ecole nationale vétérinaire de Toulouse.

Spécialités : pathologie et microbiologie.

Décédé à Paris (France) le 26 novembre 1953. Notice par R. Bruynoghe le 30 janvier 1954 (Bulletin).

Il entra à l'Ecole vétérinaire d'Alfort en 1878 et reçut son diplôme en 1882. Il exerça la médecine vétérinaire pendant 3 ans; un concours ayant été ouvert pour la place de répétiteur à l'Ecole d'Alfort, il s'y présenta et c'est ainsi que 4 ans à peine après avoir quitté cet établissement, il y revint en qualité de répétiteur de la chaire de pathologie médicale et clinique. Dépourvu de moyens lui permettant de se livrer à l'expérimentation, il restait à son esprit avide de recherches les deux seules ressources de l'observation clinique et de la recherche documentaire. En 1889, il est nommé chef des travaux de pathologie médicale, après concours. Il publie deux ans plus tard un Précis de pathologie vétérinaire. Il fut ensuite accueillit dans le centre mondial de recherches qu'était l'Institut Pasteur, en 1888. Il fit partie du Conseil d'Administration de l'Institut et en fut le Vice-Président pendant de nombreuses années. Sa nomination comme titulaire à la chaire des maladies infectieuses à l'Ecole Vétérinaire de Toulouse, fut pour lui l'occasion idéale de se consacrer à l'étude de ces maladies. Il prépara alors pendant de nombreuses années le Traité des Maladies Microbiennes des animaux, qui parut en 1895. Il fonda en 1903 la Revue générale de Médecine vétérinaire. En décembre 1911, il avait été nommé inspecteur général, chef des services vétérinaires au Ministère de l'Agriculture. A son initiative fut fondé en 1924, l'Office international des épizooties, qu'il administra pendant plus d'un quart de siècle. Il sorti en 1936 un ouvrage intitulé Histoire de la Médecine vétérinaire.

Il fut membre de l'Académie des Sciences, Insciptions et Belles-Lettres de Toulouse, de l'Institut de France, de l'Académie des Sciences, de l'Académie Vétérinaire , de l'Académie de Chirurgie, de l'Académie d'Agriculture, de l'Académie des Sciences Coloniales, de la Société Nationale d'Agriculture, de la Société de Médecine et de Chirurgie de Toulouse, de l'American veterinay medical Association, du Royal College of veterinary Surgeons et de l'Institut vétérinaire de Kharkow.

Il fut Chevalier du Mérite agricole, Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier d'Académie, Officier du Mérite agricole, Chevalier de l'Ordre de Léopold, Officier de la Légion d'Honneur, Commandeur de l'Ordre de la Couronne d'Italie et Commandeur de la Légion d'Honneur.

La liste de ses travaux scientifiques est consultable à l'Académie.