Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Arsène Burny

(Séance du 25 mars 1995)

PROGRÈS EN VACCINATION CONTE LE SIDA        

par Arsène BURNY,  membre titulaire.

Deux expériences de vaccination contre le virus du sida sont commentées.

La première expérience est une vaccination prophylactique effectuée chez le singe à queue de cochon (Macacca nemestrina), contre le virus de l’immunodéficience du singe (SIV) vairant PBj14.  La vaccination, réalisée au moyen d’un virus recombinant de la forêt de Semliki (SFV) exprimant l’enveloppe du virus PBj14, n’a pas empêché l’infection de l’animal mais a protégé celui-ci de la maladie (sida foudroyant qui tue l’animal infecté en 12 à 15 jours).

La deuxième expérience est une vaccination thérapeutique effectuée chez l’homme hémophile, infecté il y a une dizaine d’années par du facteur VIII contaminé.  Cette vaccination utilise un toxoïde des interférons α (le toxoïde est la protéine inactivée par la formaldéhyde et immunogène). La vaccination induit la production d’anticorps neutralisant les interférons α.  La concentration sanguine d’interférons α diminue fortement, et l’état clinique des patients s’améliore de manière très significative.   

________________