Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Alain Ghysen

(Séance du 28 janvier 1995)

LE DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME NERVEUX CHEZ LA DROSOPHILE      

par A. GHYSEN (ULB), invité.  

La formation des organes sensoriels chez la drosophile implique une série de choix, dont chacun dépend de l’activité coordonnée d’un petit nombre de gènes.  Deux étapes essentielles de ce processus ont été intensivement étudiées ces dernières années : la formation des précurseurs neuraux, et leur diversification.  Dans les deux cas, il apparaît que les choix sont dichotomiques, et que chaque choix correspond à la décision d‘exprimer ou de ne pas exprimer un gène de contrôle particulier.  Ce principe est illustré dans le cas des gènes « cut » et « poxn » dont l’expression contrôle le type d’organe sensoriel qui sera formé par un précurseur donné.    

________________