Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Romain Vanwijck

(Séance du 29 juin 1996)

LES ANOMALIES VASCULAIRES     

par R. VANWIJCK (UCL), invité.

Jadis, si l’on décidait de s’intéresser de plus près aux anomalies vasculaires, on était décontenancé par la multiplicité des classifications, par l’empirisme des traitements mais surtout par la pauvreté des recherches fondamentales, due principalement à l’absence de modèle animal.

Aujourd’hui, les progrès de la Biologie moléculaire et de l’imagerie ont permis d’établir une classification cohérente de cas anomalies.  Grâce aux développements de la physique quantique, les lasers à colorant pulsé sont d’une rare efficacité dans le traitement des malformations capillaires (taches de vin). 

La chirurgie réparatrice et la microchirurgie reconstructrice autorisent des résections élargies, jadis impensables, de malformations veineuses ou artérioveineuses.

Enfin la génétique moléculaire nous fait entrevoir la possibilité de mieux cerner la genèse des nombreuses anomalies vasculaires de l’homme mais surtout de pouvoir enfin disposer d’un modèle animal, notamment grâce aux souris transgéniques.

________________