Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Rodolfo Paoletti

(Séance du 18 mai 1996)

PROTECTION PHARMACOLOGIQUE DIRECTE DE LA PAROI ARTÉRIELLE    

par R. PAOLETTI (Milan), correspondant étranger.

La thérapie conventionnelle de l’athérosclérose est concentrée sur le contrôle des facteurs de risque (hyperlipidémie, hypertension, obésité).  Notre laboratoire s’est particulièrement intéressé à la mise au point et à l’utilisation de médicaments de protection directe de la paroi artérielle, même en présence de facteurs de risques multiples, en utilisant des méthodes non invasives pour suivre l’histoire naturelle de la maladie.

Trois classes de médicaments présentent des propriétés favorables pour la protection directe de la paroi artérielle : les antioxydants lipophyliques (probucol), les médicaments anticalciques de nouvelle génération (amlodipine, lacidipine) et les statines agissant sur l’enzyme hydroxy-3-méthly-3-glutaryl) coenzyme A réductase, au niveau des cellules musculaires lisses de la paroi artérielle.

Les effets tant in vitro que in vivo sont discutés en détail.

______________