Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean-Michel Guérit

(Séance du  18 juillet 1998)

MÉTHODOLOGIES NOUVELLES EN MATIÈRE DE SUIVI NEUROPHYSIOLOGIQUE PEROPÉRATOIRE EN CHIRURGIE VASCULAIRE ET ORTHOPÉDIQUE

par J.-M. GUÉRIT (UCL), invité par le Bureau.  

Les complications neurologiques et neuropsychologiques de la chirurgie vasculaire et orthopédique peuvent être prévenues par la détection précoce de l’ischémie nerveuse au stade où celle-ci n’entraîne qu’une sidération nerveuse fonctionnelle en l’absence de destructions neuronales irréversibles.  Cette détection de la pénombre ischémique est réalisée par le monitorage peropératoire au moyen de l’électroencéphalogramme ou des potentiels évoqués.  Nous montrons comment ces techniques ont permis une amélioration de la stratégie chirurgicale et du devenir des patients lors des endartérectomies carotidiennes, de la chirurgie de l’aorte descendante et des interventions pratiquées sous hypothermie profonde.   

__________________