Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé John R G Challis

(Séance du  16 mai 1998)

MOLECULAR ASPECTS OF PRETERM LABOR  

par J.R.G. CHALLIS (Toronto), invité.

L’accouchement prématuré est une urgence majeure en clinique obstétricale.  Dix pour cent des grossesses peuvent se terminer par un accouchement prématuré dont 75 % seront responsables de mortalité ou morbidité néonatale.  Les études effectuées dans notre laboratoire mettent en évidence les mécanismes neuroendocrines qui, chez le fœtus, stimulent son expulsion prématurée par l’activation de son axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien.  La maturation de cet axe se produit d’une façon prématurée par une série de facteurs dont le stress.  Ce dernier stimule l’activité de la région hypothalamo-hypophysaire pendant la grossesse chez la femme avec la conséquence d’une sécrétion accrue du cortico-releasing hormone » (CRH) par le placenta et les membranes fœtales.  Le CRH est un des agonistes qui agit en concomitance avec une biosynthèse accrue de prostaglandine.  Ceci a pour conséquence la stimulation de la contractilité du myomètre en fin de grossesse.  Les études récentes ont montré également que 15 % des patients présentant un travail prématuré idiopathique ont une déficience d’enzymes responsables du métabolisme de la prostaglandine dans les membranes fœtales, un particulier au niveau du trophoblaste chorionique.  La compréhension de ces divers mécanismes incite à élaborer de nouvelles approches afin de prendre en charge la parturiente en travail prématuré.  Aussi ces études mettent en exergue l’interaction entre la mère et le fœtus et précisent que l’axe hypothalamo-hypophyso-cortico-surrénalien au niveau fœtal est très sensible à une influence provenant de la mère et entraîne des modifications placentaires.  Aussi un régime pauvre en protéines modifie des enzymes (11 β hydroxycorticoïd-dehydrogenase) responsables de transfert des glucocorticoïdes vers le fœtus qui est accentué.  Les fœtus est ainsi exposé à des surcharges inhabituelles de corticoïdes, avec des conséquences à court et à long terme, telles que l’hypertension, un accroissement du débit hépatique de glucose et autres.       

 ___________________