Académie royale de Médecine de Belgique

|

(Ch. J.)

Né à Liège le 18 septembre 1876. 

Elu Correspondant régnicole le 19 décembre 1925.

Membre titulaire le 25 novembre 1933 (deuxième section).

Professeur à l'université de Liège.

Spécialités : dermatologie et syphiligraphie.

Décédé à Liège le 19 mars 1945. Notice par R. Bruynoghe le 31 mars 1945 (Bulletin). Eloge par L. Dautrebande, Mémoires in 8°, III (1958). Photo in Mémoires, op. cit.

Il s'inscrivit à l'Université de Liège, en médecine et obtint son diplôme de Docteur en Médecine le 20 juillet 1900. Il fut élève assistant du Pr E. van Beneden, à l'Institut de Zoologie et son mémoire fut classé ex-aequo au concours des bourses de voyage de 1900. Durant 2 ans, il se spécialisa en dermatologie à l'étranger. Il travailla d'abord à l'Hôpital Saint-Louis de Paris et aux laboratoires Sabouraud. La deuxième année, il se rendit en Allemagne où il s'initia à la méthode de l'anatomie pathologique.De retour à Liège, il put continuer ses recherches dans ce domaine, comme assistant auprès du Pr Firket. Plus tard, en 1910, afin de se spécialiser dans les recherches sur les maladies vénériennes, il retourna en Allemagne chez Lesser et Wechselmann, à Berlin. De 1912 à 1922, il fut chargé des fonctions de médecin attaché au dispensaire de prophylaxie antivénérienne de la Province de Liège. Dès 1922, il commença à l'Université de Liège, en tant que chargé des cours de clinique et de polyclinique des maladies syphilitiques et cutanées. L'année suivante, il reçut la partie des cours d'hygiène scolaire et de prophylaxie des maladies transmissibles ayant trait à la dermatologie et la syphiligraphie. Il fut ensuite nommé Professeur extradordinaire (1922), ordinaire (1933). Par ses actions et son enseignement, il devient le fondateur de l'école liégeoise de dermatologie.

Il fut membre de l'Association, des Dermato-Syphiligraphes de langue française (fondateur), de la société française de Dermatologie, du Comité international de la Lumière, de la société hongroise de Dermatologie, de la Ligue nationale belge contre le Péril vénérien, de la Société belge de Dermatologie et de Syphiligraphie (Président de 1926 à 1928), de la Société belge de Physiothérapie, de la Société belge de Cancérologie, du Conseil d'administration du Comité de Patronage du Centre anti-cancéreux, du Comité de Surveillance des Dispensaires anti-vénériens de la Province de Liège et de la Société médico-chirurgicale (Président en 1928-1929).

Il fut Chevalier de l'Ordre de Léopold.

Une liste de ses publications est consultable à l'Académie.