Académie royale de Médecine de Belgique

|

François GUERMONPREZ

(Jules, Octave)

Né à Haubourdin (France) le 9 mars 1849.

Elu Correspondant étranger le 26 décembre 1885 (troisième section).

Professeur à l'université de Lille.

Spécialités : chirurgie et clinique médicale.

Décédé à Lille (France) en 1932.

Il intègre l’Ecole Préparatoire de Pharmacie de Lille en 1868. L’année suivante, il est préparateur d’histoire naturelle, puis en 1869-70, préparateur du cours de chimie médicale.

En 1870, il entreprend des études de médecine, troublées par la guerre. Devenu interne titulaire de l’ Hôpital Saint-Sauveur de Lille, en 1872, il soutient sa thèse trois ans plus tard.  En 1877, il devient médecin de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord et participe activement à la fondation de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Lille.

En 1885, il est nommé professeur à la Faculté Catholique de Lille. Enseignant la thérapeutique et la matière médicale, il met au point plusieurs procédés restés emblématiques.

Il est membre fondateur de la Société des Sciences médicales de Lille, membre des sociétés françaises de botanique et de zoologie, membre correspondant des sociétés de Paris, Bordeaux, Lyon, Liège, Barcelone …

Il s’intéresse de près à la traumatologie et tout particulièrement aux accidentés du travail : fractures et luxations diverses, fractures du crâne, arrachements de bras, de doigts, plaies par peignes de filature, par coups d’engrenages, par coups de meule, par machine à percer, par écrasement, corps étrangers de la métallurgie, accidents des ouvriers du bois, …

Après avoir été mobilisé en 1870, il reprend l’uniforme en 1914, comme médecin majorhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Major de la première division à l’Hôpital militaire de Cambrai. Il est également mobilisé à l’hôpital de Calais. La clinique souffre alors des bombardements et le matériel est dispersé. En 1921, il reprend ses consultations de mécanothérapie et tente, en vain, de créer un nouveau centre, sa situation financière étant devenue délicate.

Il est membre de la Société des Sciences médicales de Lille (membre fondateur), de l'Académie de Médecine et de pharmacie de Barcelone, de la Société de Chirurgie de Paris, de la Société Anatomique de Paris, de la Société de Thérapeutique de Paris, de la Société de Médecine de Strasbourg, de la Société des Sciences médicales de Lyon, de la Société Médico-Chirurgicale de Liège, de la Société de Médecine, Chirurgie et Pharmacie de Toulouse, de la Société de Médecine et de Chirurgie de Bordeaux et de la Société de Médecine et Chirurgie pratiques de Montpellier.

Une liste de publications est consultable à l'Académie.