Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Frédéric Houssiau

(Séance du 28 août 1999)

LE LUPUS ERYTHÉMATEUX DISSÉMINÉ : DE LA CLINIQUE A L’IMMUNOPATHOLOGIE    

par F.A. HOUSSIAU (UCL), invité.

Le lupus érythémateux disséminé (LED) est la plus complexe des maladies rhumatismales systémiques auto-immunes, tant par le polymorphisme des manifestations cliniques que par l’implication de nombreux mécanismes physiopathologiques.

L’auteur rappelle les signes cliniques et sérologiques du lupus érythémateux disséminé et résumé les progrès récents dans l’immunopathologie de la maladie, notamment dans la compréhension des mécanismes impliqués dans la production d’autoanticorps pathogènes.  Il suggère qu’une meilleure connaissance de la physiopathologie de l’affection, couplée au progrès de l’immunologie fondamentale et de la biotechnologie, permet d’envisager aujourd’hui une immunosuppression plus ciblée.   

_________________