Académie royale de Médecine de Belgique

|

Louis GALLEZ

Né à Montigny-sur-Sambre le 25 mars 1833. 

Elu Correspondant régnicole le 28 novembre 1868.

Membre titulaire le 29 mai 1875 (troisième section).

Président pour 1891.

Docteur en médecine.

Spécialités : chirurgie et médecine du travail.

Décédé à Châtelet le 6 février 1919. Notice par G. Bruylants le 26 avril 1919 (Bulletin). Eloge par A. Bayet le 27 février 1926 (Bulletin). Auteur, en collaboration avec Léon Gallez, son fils, d'une Histoire de l'Académie royale de Médecine de Belgique (1841-1902). Photo in Bulletin 1926.

Il fut diplômé Docteur en médecine, chirurgie et accouchements en 1856 devant le jury combiné de Gand et de Louvain. L'année suivante il suivi les cours et les cliniques à la Faculté de Paris. Il s'établit ensuite à Châtelet où il fut agréé comme médecin-chirurgien aux établissements suivants: Charbonnage de Boubier et de la Remise du Gouffre à Pironchamps (1958), Bureau de Bienfaisance de la Ville de Châtelet, Charbonnage du Roton à Farciennes, Charbonnage de Pont-de-Loup Sud, Charbonnage d'Ormont et Chemin de fer de l'Etat (1860), Charbonnage du Carabinier (1861), Laminoirs de la Vieille-Sambre et Hauts-Fourneaux et Fonderies de Châtelet, Forges d'Acoz et Laminoirs de Dorlodot (1862), Hauts-Fourneaux et Laminoirs de Montigny-sur-Sambre (1864), Fours à coke de Diriex frères (1865), Charbonnages du Trieu-Kaisin (1866), Hôtel-Dieu (1868), Houillères-Unies  et Platinerie de Clémentin Deneubourg (1870), Caisse de prévoyance de Charleroi (1872), Laminoirs du Phoenix à Châtelineau (1874), Charbonnage d'Oignies-Aiseau et Charbonnage de Baulet (1875), Caisse commune d'assurance de l'Industrie charbonnière des Bassins de Charleroi et de la Basse-Sambre (1905). 

En 1908, il donna sa démission de médecin-chirurgien agréé des Caisses de prévoyance et d'assurance commune des ouvriers mineurs en faveur de Léon (son fils) qui le remplaça et du Charbonnage de Boubier où il ne se trouve plus en mesure de collaborer utilement à la suite de sa retraite.

Il faisait partie des Commissions médicales provinciales du Hainaut et de Charleroi, de la Commission spéciale d'entérinement pour les diplôme académiques, de la Société médicale de l'arrondissement de Charleroi, de la Société médicale de l'Université de Louvain, de la Société d'anatomie pathologique de Bruxelles, de la Société médico -chirurgicale de Bologne et de Liège, de la société de Médecine de Paris, de la Société des Sciences médicales et naturelles de Bruxelles, de la Société de médecine de Gand, de l'Institut médical du Grand-Duché de Luxembourg, de l'Académie royale de médecine de Turin et de la Rubiconia Accademia dei Filopatridi de Savignano di Romagna.

Parmi ses nombreuses distinctions honorifiques, il reçut une Croix de Bronze et une Croix Civique de 1ère classe et est nommé Chevalier de l'Ordre de la Couronne d'Italie, Chevalier de l'Ordre de Léopold, Officier de l'Ordre de Léopold et Commandeur de l'Ordre de Léopold.

Une copie de la cérémonie "manifestation en l'honneur de L. Gallez" de la Commission médicale provinciale de Charleroi du 30 septembre 1906 et de la Société d'Histoire Le vieux Châtelet (avec quelques publications) sont consultables à l'Académie.