Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Yvan de Launoit (Séance du 30 juin 2007)

MULTIPLES MODIFICATIONS POST-TRADUCTIONNELLES IMPLIQUÉES DANS LA RÉGULATION DE L’EXPRESSION GÉNIQUE : EXEMPLE DE LA SUMOYLATION DES FACTEURS ETS

par Y. de LAUNOIT (Directeur du C.N.R.S. – Institut Pasteur de Lille), invité, et coll.

Pour réguler l’expression spatio-temporelle de leurs gènes cibles, les facteurs de transcription subissent des modifications post-traductionnelles dont la plus étudiée est la phosphorylation.  L’acétylation et l’ubiquitinylation sur résidus lysine exercent aussi un rôle dans la transcription, comme c’est le cas pour la régulation de l’activité de la grande famille des facteurs de transcription Ets. Récemment, la sumoylation, modification apparentée à l’ubiquitinylation, a été décrite comme exerçant un rôle crucial dans l’inhibition de l’activité de ces facteurs.

__________________