Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Pierre Scaillet et Paul Van Houtte (Séance du 24 mars 2007)

LA GUERRE DES ÉTOILES : MYTHE OU RÉALITÉ EN RADIOTHÉRAPIE

par P. SCALLIET (U.C.L.), invité,  et P. VAN HOUTTE (U.L.B.), membre titulaire.  

En 2007, la radiothérapie reste une des trois modalités thérapeutiques principales utilisées en oncologies : environ 60 % des patients atteints d'un cancer bénéficient à un moment ou l'autre de leur maladie d'une irradiation, à visée curative ou palliative.  La radiothérapie n'est pas un traitement de la dernière chance ou des situations désespérées : elle participe grandement à la guérison des patients. Au cours des dernières décennies, elle a connu des progrès considérables liés à la fois aux développements de l’imagerie et à une meilleure compréhension de la maladie. Ces développements ont permis de définir la position et la forme des tumeurs ainsi que leurs rapports  avec les organes et les tissus sains environnants dans les trois dimensions de l’espace. La nouvelle frontière est le repositionnement quotidien à l’aide d’outils d’imagerie embarquée directement sur les accélérateurs

A côté des progrès en balistique, un autre objectif est d’améliorer l’efficacité biologique des rayonnements en les combinant à de la chimiothérapie ou des modulateurs biologiques. Une troisième voie consiste à exploiter les caractéristiques fondamentalement différentes de faisceaux de particules (protons, particule alpha, ion carbone…). Cette dernière voie fait l’objet d’un projet interuniversitaire actuellement en cours de développement.

_________________________