Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Jean-Pierre Kinet (Séance du 27 janvier 2007)

RÉCEPTEURS ET SIGNALISATION DANS LES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE : IMPLICATION THÉRAPEUTIQUE

par J.-P. KINET, M.D.  (Harvard Medical School), invité.

 L’entrée de calcium dans les cellules, qui suit l’activation de canaux calciques exprimés à la surface cellulaire, est à la base de nombreuses réponses biologiques. Ces canaux calciques sont connus depuis longtemps dans les cellules dites « excitables » comme les cellules cardiaques ou les neurones, et certains d’entre eux sont la cible d’inhibiteurs bien connus, comme ceux utilisés dans la thérapie de l’hypertension.

Par contre, malgré les recherches intensives des vingt dernières années, la nature moléculaire des canaux calciques des cellules « non-excitables », et en particulier celle du « CRAC  channel (Calcium Release-Activated Channel) » activé par les récepteurs du système immunitaire est restée inconnue jusqu’à très récemment.

Une étude bioinformatique du génome de C-elegans et un ciblage systématique par ARNi de l’entièreté du génome de la Drosophile a permis à mon laboratoire d’identifier de nouveaux canaux ioniques, dont le « CRAC channel ».  Dès à présent plusieurs molécules inhibitrices montrent une efficacité très prometteuse dans des modèles animaux de maladie du système immunitaire.

__________________