Académie royale de Médecine de Belgique

|

Jean BUISSERET

(Marie Victor)

Né à Ixelles le 13 janvier 1919.

Elu Correspondant régnicole le 27 juin 1970.

Membre titulaire le 31 mai 1975 (troisième section).

Membre honoraire le 24 octobre 1987.

Directeur de l'Institut chirurgical de Bruxelles.

Spécialité : chirurgie.

Décédé à Uccle le 30 juin 1995.

Jean Buisseret sera proclamé Docteur en Médecine à l'U.C.L. en 1942. Tout d'abord chercheur dans le laboratoire du Pr hoet, au cours de ses études, il s'intéressera aux propriétés anti-coagulantes de la coumarine, avant de débuter sa formation chirurgicale chez le Dr Goffaerts (à Alost) où il devient assistant de 1942 à 1944. Il interrompit sa formation pendant un an car il s'engagea comme volontaire au premier régiment d'autos blindées. De 1946 à 1947, il passera une année à Londres dans les Services de chirurgie thoracique au Brompton Hospital et au Middlesex Hospital. Il rentrera ensuite à Alost pour une nouvelle année chirurgicale chez le Dr Goffaerts et son successeur le Dr Cuvelier. Nommé en 1948, à la tête du service de Chirurgie thoracique de la Clinique Ste Elisabeth à Uccle, il séjournera au cours des années suivantes en Hollande, à Paris, en suède, aux Etats-Unis, et l'on peut constater, au fil de ces années, qu'outre une solide expérience de chirurgie thoracique, il cumule une réelle formation de Pathologie chirurgicale vasculaire et coronaires. En avril 1953, il est nommé Chef du Service de Chirurgie thoracique, au sanatorium de Mont-sur-Meuse (Mont-Godinne) et il réalisera en 1954, la 1ère greffe d'aorte en Belgique pour syndrôme Leriche. En 1954, il pratiquera la première intervention belge à coeur ouvert, sous hypothermie. Les années suivantes il est nommé Chef de clinique-adjoint aux cliniques St-Pierre à Louvain et en 1958, nommé Chef de Service de Chirurgie générale, thoracique et cardiovasculaire à l'Institut chirurgical de Bruxelles. Cette même année, il réalisera la 1ère intervention en Belgique sous circulation extra-corporelle et en 1962, il réussira encore, le premier remplacement européen de la valvule mitrale, par valve de Starr, toujours sous circulation extra-corporelle.

Parallèlement à ses activités chirurgicales , en 1964, il est le fondateur de la Chambre syndicale des médecins de l'agglomération bruxelloise, qu'il présidera. En 1968, il est nommé président du Conseil des Hôpitaux; en 1970,  il est élu président de l'Union professionnelle des chirurgiens belges et de 1972 à 1978, il sera Vice-Président du G.B.S, en même temps qu'il devient membre du Conseil Supérieur des Médecins spécialistes, un des organes importants du ministère de la Santé publique.