Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et résumé de Jean Rossier

(Séance du 26 janvier 2013) 

VOIR LE CERVEAU EN ACTION

par Jean ROSSIER (Laboratoire de Neurobiologie – CNRS – Paris), membre étranger.   

Depuis plus d’un siècle nous savons que l'augmentation de l’activité cérébrale locale s’accompagne d'une augmentation du flux sanguin cérébral. Ce phénomène s’appelle couplage neurovasculaire ou encore hyperémie fonctionnelle. Ces variations de perfusion sanguine constituent un signal indirect du fonctionnement neuronal, qui permet grâce aux techniques d’Imagerie cérébrale par Résonance Magnétique (IRMf) de réaliser des images fonctionnelles de l’activation neuronale. Malgré l’importance du bon fonctionnement de la perfusion cérébrale, les mécanismes cellulaires et moléculaires en charge de sa régulation sont encore très mal connus.

Depuis de nombreuses années, le laboratoire de Jean Rossier s’est attaché à caractériser les interneurones corticaux exprimant des peptides vasoactifs importants dans la régulation locale du tonus vasculaire. Ce travail utilise l’optogénétique couplé à de la videomicroscopie infrarouge ou encore in vivo une toute nouvelle méthode d’imagerie ultrasonore rapide. Durant la conférence il montrera que cette méthode permet sur une souris anesthésiée de visualiser après amincissement du crâne les artères perforantes du cortex ainsi que la vascularisation des zones plus profondes.

______________________

A pris part à la discussion : Mme le Pr D. Balériaux.