Académie royale de Médecine de Belgique

|

John MAISCH

(John Michael)

Né à Hanau-sur-le-Main (Allemagne) le 30 janvier 1831.

Elu correspondant étranger le 26 décembre 1874 (5ème section).

Professeur aux Collèges de pharmacie de New York et de Philadelphie.

Directeur du Laboratoire militaire des Etats-Unis.

Décédé à Philadelphie le 10 septembre 1893.

Il a émigré aux États-Unis en 1849 et a d'abord travaillé dans une usine à Baltimore, Maryland. Son intérêt pour les sciences naturelles l'a amené à faire la connaissance de deux médecins, Wiss et Vogler, qui l'ont aidé à étudier la pharmacie, et il a été employé dans une pharmacie appartenant à Wiss.  Quand ce magasin a été vendu, il est devenu un employé à Washington, DC , puis à Philadelphie (1853), puis à New York et de nouveau, en 1856, à Philadelphie, quand il est également devenu un instructeur à l' école d' Edward Parrish de Pharmacie pratique. A Philadelphie, l'un de ses employeurs était Robert Shoemaker, pionnier de la pharmacie en gros et pharmacien de fabrication. Maisch a aidé à l'inspection des racines, des écorces, des feuilles, des produits chimiques, etc., qui entraient dans le magasin. Il a publié son premier article, "Sur l'adultération des drogues et des préparations chimiques," dans le journal américain de la pharmacie en mai 1854.

En 1861, il retourna à New York pour être professeur de materia medica et de pharmacie au New York College of Pharmacy et travailler dans le laboratoire d' Edward R. Squibb. En 1863, au plus fort de la guerre civile américaine , il organisa et fut chimiste en chef du laboratoire de l' armée américaine à Philadelphie dans les rues Sixth et Oxford.

En 1866, après la fin de la guerre, il ouvrit une pharmacie au 1607 Ridge Avenue à Philadelphie et rejoignit la faculté du Philadelphia College of Pharmacy. En 1867, il devient professeur de materia medica et de botanique au Collège. Maisch vend sa pharmacie en 1871, alors qu'il devient également rédacteur en chef de l'American Journal of Pharmacy, poste qu'il occupe pendant 22 ans.

En 1871, il reçut également les diplômes de Phar.M. et Phar.D. du Maryland College of Pharmacy.

De 1870 à 1881, il est responsable du laboratoire de chimie du Philadelphia College of Pharmacy. Il était très actif au sein de l' American Pharmaceutical Association, et son secrétaire permanent de 1865 jusqu'à sa mort, chargé de la rédaction de son volume annuel de travaux. Il faisait également partie du comité de révision de la «pharmacopée américaine».

Il a activement recherché une législation réglementant les pharmaciens et les pharmacies. Après avoir terminé une enquête en 1868 qui montrait une absence presque totale d'une telle législation, il a formulé en 1869 une loi type pour les législatures des États. En 1900, de telles lois pouvaient être trouvées pratiquement partout.


Il a été élu membre de l' American Philosophical Society le 18 janvier 1884. Ses supplications ont abouti à la fondation de l'Association pharmaceutique de Pennsylvanie.