Académie royale de Médecine de Belgique

|

François SCHOOFS

(Jean Hubert)
Né à Freeren le 12 février 1875.
Elu Correspondant régnicole le 31 décembre 1921.
Membre titulaire le 18 décembre 1926 (cinquième section).
Président pour 1943.
Professeur émérite à l'université de Liège.
Spécialités : hygiène, toxicologie et chimie pharmaceutique.
Décédé à Liège le 15 décembre 1959. Notice par A. Dalcq le 30 janvier 1960 (Bulletin). Peinture à l'huile.

Il fut diplômé Pharmacien (11/07/1898) et Docteur en Médecine, Chirurgie et Accouchements (20/07/1903) de l’Université de Liège.

Après avoir présenté avec succès son travail au Concours Universitaire en 1899, il accepta un poste d’aide-préparateur à l’Université et s’inscrivit aux études de médecine. En 1902, il fut Chargé de mission du Gouvernement belge dans des laboratoires de bactériologie et d’hygiène de Hambourg. Jusqu’en 1918, il consacra une part importante de son temps à pratiquer la médecine générale. Promu préparateur de 1ère classe en 1909, il se consacra à la préparation d’une thèse sur les impuretés des alcools eaux de vie et genièvre fabriqués en Belgique. En 1912, il fut proclamé Docteur spécial en Sciences physiques et chimiques appliquées à l’hygiène et accéda au titre de chef de travaux.
Sa carrière de chargé de cours est naturellement interrompue par la 1ère guerre mondiale mais dès 1919, il devint titulaire de 3 autres enseignements.
Depuis 1915, il est fréquemment expert auprès des tribunaux pour la toxicologie et les denrées alimentaires. En 1925, il devint professeur extraordinaire et, trois ans plus tard, professeur ordinaire.  
A l’Université il occupa ensuite les fonctions de Secrétaire de la Faculté de Médecine (1930-1931) et de Doyen de cette faculté (1931-1932 et 1933-1934).

Il fut membre du Conseil supérieur d’Hygiène publique, du Comité permanent d’inspection des établissements d’aliénés de l’Arrondissement de Liège, de l’Académie de Pharmacie de Paris, de la Real Academia de Farmacia de Madrid, de la Belgian-American Educational Foundation, de la Société de Pharmacie de Paris, de ma Société de Pharmacie de Lyon, des Sociétés de Pharmacie de Grande-Bretagne et d’Oslo, de la Société Royale des Sciences médicales et naturelles de Bruxelles, de l’Association pharmaceutique de la province de Liège, de la Nationale pharmaceutique, de la Société de Pharmacie d’Anvers, de la Société chimique de Belgique, de la Société géologique de Belgique, de la Société royale de médecine publique et de topographie médicale, de l’Institute of public Health of London et de l’Académie internationale de Médecine légale et sociale.

Il fut Chevalier, Officier et Grand Officier de l’Ordre de Léopold ainsi que Chevalier, Officier, Commandeur et Grand Officier de l’Ordre de la Couronne.