Académie royale de Médecine de Belgique

|

Martin SCHOENFELD

Né à Hildburghausen (Duché de Saxe-Meiningen) le 29 août 1796.
Elu Correspondant régnicole le 29 octobre 1842.
Membre honoraire le 25 octobre 1862.
Médecin militaire.
Décédé à Houdeng-Goegnies le 18 mars 1877.

Il a exercé la médecine pendant plus de 50 ans ; il compte plus de 50 années de pratique bien remplies dont 9 comme médecin de 2e Classe dans l’armée des Pays-Bas, toujours à la tête d’infirmeries de 40 à 50 malades. Il fut nommé officier de santé de 3e classe et fut envoyé dans le pays de Charleroi. En 1830, il devitn chef du service sanitaire de la garnison de cette ville, mais démissionna lorsque la révolution éclata. Il se fixa dès lors à Charleroi et se fit recevoir médecin de l’Université de Liège. Il fut Docteur dans les 3 branches de l’Université de Würzburg et Docteur en médecine de l’Université de Liège. La plupart de ses mémoires ont été traduits en allemand, en anglais et en hollandais. Sous le ministère de M. Nothomb (1842-1844), il a été appelé plusieurs fois à siéger au jury d’examen pour la candidature en médecine.
Il collabora activement aux Annales de la Société de médecine de Gand dans lesquelles il publia un grand nombre de travaux. En  1838, il fonda les Annales d’oculistique et de gynécologie avec F. Cunier.