Académie royale de Médecine de Belgique

|

Lambert FEIGNEAUX

(Eugène, Achille)

Né à Bruxelles le 25 octobre 1822.

Elu Correspondant régnicole le 25 juin 1887.

Docteur en médecine.

Spécialités : pratique médicale et hygiène.

Décédé à Bruxelles le 11 mai 1891.

Il entra à l'Université de Bruxelles le 6 octobre 1840 pour suivre les cours de la Faculté des sciences. Il subit l'épreuve préparatoire en philosophie et lettres le 20 août 1841. Il est proclamé candidats en sciences naturelles le 20 avril 1844 et candidat en médecine le 3 septembre 1846. Le 27 avril 1848, il passe avec distinction l'épreuve écrite et d'une manière satisfaisante l'épreuve orale du premier examen de docteur en médecine. Il reçoit le 20 avril 1849 avec distinction le diplôme de Docteur en médecine et le 1er mai 1840 celui de Docteur en Accouchements. En avril 1861, le diplôme de Docteur en chirurgie lui fut accordé. Interne depuis 1847, il fût nommé externe le 13 septembre 1841. Pendant un an, il fut chef de clinique du service d'ophtalmologie installé à l'Hôpital Saint-Jean. Il a également été interne à la Maternité en octobre 1848. En 1845, il fût nommé visiteur des pauvres de la paroisse du Finistère à Bruxelles, fonctions qu'il occupa pendant 5 années consécutives. Il fut médecin des pauvres de la paroisse de Braudenberg le 15 mai 1849. Le 26 juillet 1850, il remplit les mêmes fonctions pour la paroisse des Riches-Glaires. Médecin suppléatns pour le service de la bienfaisance des paroisses de Sainte-Catherine et du Béguinage pendant l'épidémie cholérique de 1866. Le 27 octobre 1865, il fût médecin à l'hospice des Orphelines et le 14 décembre 1866, il fût nommé médecin du personnel des hospices de Bruxelles. De 1866 à 1881, il fonda et dirigea le service de santé et de l'ambulance du Tri national. Pendant la guerre de 1870-1871, il travailla en tant que médecin des ambulances et créa le Comité du pain dont il fût le Vice-Président. Il fût médecin pendant 12 ans de la Légation de France et en devint médecin honoraire en 1888.Médecin-adjoint, médecin de bataillon et médecin de légion dans la garde civique de 1884 à 1888. Un arrêt royal du 16 juillet 1888, le nomma médecin honoraire de la 2e légion de la garde civique de Bruxelles. Il fût membre d'honneur et membre du conseil d'administration de la Société royale et centrale des sauveteurs de Belgique. Il fonda l'Art médical en 1865 et fût membre du Comité de rédaction depuis sa fondation.

Il est, entre autre, membre de la société de médecine pratique de la province d'Anvers, de la Société des Sciences médicales et naturelles de Malines, des Hospitaliers d'Afrique, de la Société de la Croix Rouge de Belgique, de la société de médecine publique et d'hygiène professionnelle de Paris (fondateur), de la Société générale des prisons à Paris, de la Société médico-chirurgicale de Liège, de la Société des sciences médicales de l'Institut royal du Grand-Duché de Luxembourg...

Il est Chevalier de l'Ordre de Léopold, Officier de la Légion d'Honneur et Officier d'Académie de France. Il reçu 3 Croix Civique et plusieurs médailles.

Une liste de publications est consultable à l'Académie.