Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Alain Pompidou

(Séance du 15 décembre 2000)

ÉTHIQUE, SCIENCE ET TECHNOLOGIE       

par A. POMPIDOU, Professeur à l’Université de Paris (Faculté de Médecine, Cochin), et ancien Député du Parlement européen de Strasbourg.

Au moment où ce qu’il est convenu d’appeler la « technoscience » fait irruption dans notre vie quotidienne, des pistes de réflexion seront ouvertes concernant l’intrication du progrès scientifique et technique avec notre société désormais mondialisée. Seront abordés successivement :

1. Les ambiguïtés et les paradoxes liés au développement des nouvelles technologies :  

- dans le domaine de la bioéthique : assistance médicale à la procréation, clonage des mammifères, organismes génétiquement modifiés.

- vers l’éthique des nouvelles technologies : éthique des technologies d’information et de communication, éthique de la politique spatiale.

2. Nature, fondement et caractéristiques de la démarche éthique, le principe de précaution doit être assorti de deux autres principes : le principe du retour d’expérience et le principe de vigilance.

3. Les modalités d’une gestion démocratique de la démarche éthique : il s’agit de définir le rôle des trois acteurs principaux que sont l’expert, le politique et les citoyens représentant l’opinion publique.

Il importe de promouvoir la démarche éthique dans un contexte démocratique, c’’est-à-dire d’assurer le dialogue entre experts, décideurs politiques et opinion publique, sur l’ensemble des applications de la science et de la technique.  C’est d’un tel dialogue permanent et renouvelé qu’émergera l’image que nous donnons de nous-mêmes dans le monde d’aujourd’hui.

___________________