Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Claude Dreux

(Séance du 29 janvier 2000)

DONNÉES RÉCENTES SUR LES MALADIES A PRIONS        

par Cl. DREUX (Université Descartes – Paris), correspondant étranger, J.-M. LAUNAY et J.-L. LAPLANCHE, invités.    

Les encéphalopathies spongiformes subaiguës transmissibles (ESST), ou « maladies à prions », continuent de susciter des controverses quant à leur origine et à leur possible transmission des animaux à l’Homme.  Des avancées importantes ont été réalisées récemment sur les ESST d’origine génétique grâce aux méthodes de diagnostic génotypique basées sur la découverte de nombreuses mutations et inclusions dans le gène PRNP codant pour la protéine prion.  L’épizootie d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), et le lien avec la nouvelle forme de maladie de Creutzfeldt-Jakob, pose de nombreuses questions en terme de santé publique.  Enfin, l’important problème du diagnostic biologique des maladies à prions connaît d’intéressantes avancées qui doivent être poursuivies et soutenues par les Pouvoirs publics. 

__________________